En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
deroulement accouchement

Le déclenchement de l’accouchement
Parfois pour des raisons médicales il faut déclencher l’accouchement ou diriger le travail.
En fonction de l’état du col de l’utérus, deux types de déclenchements sont possibles :
- Gel dans le vagin qui permet de maturer le col de l’utérus
- Ocytocine donnée en perfusion



quiz-accouchement-1 Quiz: 
Accouchement

preparation-accouchement-sophrologie-1 Préparation à l'accouchement en sophrologie

 

Le déroulement de l’accouchement

Petitestetes.com a rencontré Amandine Bayart (sage femme à l’hôpital privé Paul d’Egine à Champigny-sur-Marne) qui explique le déroulement d’un « accouchement classique » (médicalisé dans une maternité de niveau 1) pour comprendre ce qu’il va se passer pour vous et pour votre bébé au cours de ces quelques heures. Bien entendu, chaque accouchement est différent, le déroulement peut donc un peu varier. Des femmes accouchent dans le monde depuis la nuit des temps, vous aussi vous y arriverez ! Le message de cette sage femme est clair : N’angoissez pas à l’avance, laissez faire votre spontanéité…

L’arrivée de la femme enceinte à la maternité

Une fois à la maternité la femme enceinte est prise en charge par l’équipe médicale qui procède à un test urinaire et l’installe en salle de naissance ou de pré-travail.

La sage femme pose un monitoring pour contrôler le rythme des contractions et suivre le cœur du bébé pendant une demi-heure. Elle prend aussi la tension de la femme enceinte.

Puis, la sage femme examine le col de l’utérus et la poche des eaux. Si le travail a débuté, c’est le moment de « faire les papiers » : récupérer la carte de groupe sanguin de la femme enceinte, son dernier bilan sanguin et son dossier médical si elle n’a pas été suivie à la maternité auparavant.

Le travail a commencé

La femme enceinte se déshabille et elle enfile une blouse. On place une perfusion pour avoir une voie d’entrée. En fonction du bilan et du choix de la maman, on pose éventuellement la péridurale. On ne peut poser la péridurale que si le travail est suffisamment avancé car la péridurale a tendance à ralentir le travail.

Pour dynamiser le travail, on donne à la femme enceinte de l’ocytocine de synthèse (une hormone secrétée naturellement pendant le travail). La femme enceinte est ensuite examinée toutes les 1 à 2 heures.

Quand les contractions sont suffisamment fréquentes et intenses et quand la tête du bébé est bien appliquée sur le col, la poche des eaux est rompue artificiellement pour accélérer le travail (s’il elle ne s’est pas rompue naturellement auparavant).

La durée du travail et de l’expulsion dépend de la grosseur du bébé, de son placement dans le bassin, de la perméabilité du bassin et de l’engagement de la tête du bébé.

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Bébés au biberon

bebes au biberon   Un beau livre d'images et de références sur l'histoire de l'allaitement au cours des siècles.

Couture- marionnette

couture marionnette   Créer des marionnettes en tissu pour votre enfant.

Recette menus de couleur

Menu rouge   Mangez ludique et coloré avec ces menus de couleurs!