En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   

enfant marche








L’enfant et l'apprentissage de la marche

Comment accompagner son enfant dans l’apprentissage de la marche ? Y-a-t-il des erreurs à ne pas commettre ?

La toute première chose est de respecter le rythme de chaque enfant et laisser les différentes étapes s’installer, chacune à leur tour.

Les deux erreurs les plus fréquentes sont de positionner l’enfant assis et de l’encourager à pousser sur ses jambes très tôt.

L’enfant doit absolument être à l’aise à plat ventre pour passer aux étapes suivantes. C’est cette position qui va fortifier les muscles de son cou, de son dos, de ses épaules et de ses bras. Grâce à tout ce travail à plat ventre, il pourra ensuite sans problème tenir assis, à genoux et se mettre debout. Il apprendra aussi à se protéger des chutes avec ses bras.

Il faut donc le positionner le plus souvent possible à plat dos dans un premier temps. Il essaiera de lui-même de passer sur le ventre.

Certains enfants n’aiment pas cette position plat ventre, on peut malgré tout la leur proposer plusieurs fois par jour, de courts instants, en restant près d’eux et en les encourageant. Même s’ils pleurent un peu au début, il vaut mieux éviter de les remettre aussitôt sur le dos: ils finissent par prendre plaisir à cette position plat ventre si on insiste un peu.

Dès que le bébé sait se déplacer au sol, le laisser faire ses expériences, ne pas l’installer assis, sauf s’il sait sortir seul de cette position. On peut dire qu’un bébé tient vraiment assis seulement lorsqu’il peut rester seul au milieu d’une pièce sans que l’adulte craigne de le voir tomber.

Eviter de le mettre debout s’il ne sait pas y parvenir tout seul, ne pas lui faire faire des pas en le tenant par les mains. C’est lui seul qui sent lorsqu’il est prêt pour se mettre debout. Il va commencer par se déplacer le long des supports, c’est ainsi qu’il « apprend » à marcher, en récupérant ses déséquilibres. Quand il se sentira suffisamment sûr, il se lâchera.

L’enfant est prêt pour marcher lorsqu’il tient debout seul sans appui et sait se relever au milieu d’une pièce avec appui au sol. Ce n’est pas utile de le solliciter à se lâcher : il risquerait alors de le faire avant d’être vraiment prêt et l’adulte serait tenté ensuite de le suivre pour le protéger.

Cette manière de procéder permet à l’enfant d’être autonome très rapidement, en toute sécurité, et de faire de multiples expériences qui l’aident à découvrir son corps et l’espace qui l’environne. 

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Enveloppe personnalisee

enveloppe personnalisee   Créer et décorer des enveloppes pour les cartes de voeux ou d'anniversaire...

Vacherin minute

vacherin   Une recette de vacherin rapide et ludique pour un effet de grand cuisinier!

Gâteau minion

gateau-minion-1   Un gâteau à la mode "Moi, moche et méchant". Vous allez vous régaler en croquant ce gâteau minion.