En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
agressivite enfant

A lire aussi...
coleres frustrations les colères d’enfants décodées par le psychosociologue Jean Epstein
 
 

Comprendre l'agressivité du jeune enfant

Comment aider un enfant à apprivoiser son agressivité ?

On peut aider un enfant à s’apaiser en l’encourageant à parler de ce qu’il ressent. Plus un enfant est habitué à parler moins il est agressif, parlez lui aussi de ce qu’il a fait à l’école ou à la crèche, écoutez ce qu’il vous dit de son quotidien, aidez-le à trouver des réponses à ses questions, valorisez-le sur ce qu’il a appris de nouveau, sur ce qu’il sait faire. Encouragez-le à s’exprimer à travers les activités créatives : le dessin, la pâte à modeler, la peinture. Montrez lui aussi que sa force peut être utilisée autrement (en vous aidant à porter quelque chose par exemple) et s’il est assez grand, en l’inscrivant une activité sportive.

L'agressivité entre frères et sœurs : quelles"règles du jeu" mettre en place ?

Autant l’enfant peut choisir ses copains autant les frères et sœurs eux n’ont pas été choisis, ils sont là et il faut « faire avec ». La rivalité entre frères et sœurs est normale, chacun doit trouver sa place accepter de partager ses parents avec les autres, ce n’est pas toujours simple. C’est important que chaque enfant se sente « unique » parmi ses frères et sœurs, vous pouvez lui dire que vous l’aimez parce que c’est lui, vous aimez chacun de vos enfants pour ce qu’ils sont et ce qu’ils ont d’unique.
Au milieu de cette rivalité fraternelle, les parents doivent garantir le respect des uns envers les autres «  tu n’es pas obligé d’aimer tes frères et sœurs mais tu es obligé de les respecter ». Il faut savoir que les frères et sœurs qui se disputent souvent lorsqu’ils sont enfants ne seront pas obligatoirement fâchés une fois devenus adultes c’est souvent même le contraire.

Et avec les petits copains, à la crèche, à l’école ?

Si votre enfant a un comportement agressif en collectivité : à la crèche ou à l’école, il est indispensable d’entamer un dialogue avec les professionnels qui s’occupent de votre enfant afin de mieux comprendre ce qu’il se passe : Avec qui est-il agressif ? A quel moment, quelle forme prend son agressivité (il tape, il crie, il dit des gros mots, casse le matériel… ?) Votre enfant doit comprendre que les adultes, parents et professionnels vont « s’associer » et envisager ensemble des solutions pour l’aider à changer de comportement.

L'agressivité des parents

Le mode de communication que vous utilisez avec votre enfant a un effet miroir et aura tendance à devenir le mode de communication que votre enfant utilisera avec vous. Autrement dit si vous criez souvent, votre enfant aura tendance à crier lui aussi.
Faut-il pour autant être tout le temps « Zen » ? Sûrement pas ! Vous aussi, vous avez un seuil de tolérance, et c’est normal, votre enfant doit l’entendre mais il retiendra plus facilement vos paroles si vous les lui dites fermement, sans crier.

En période de stress, le seuil de tolérance est plus bas, on supporte moins bien les choses, dans ces moments-là : ne pas hésiter à passer le relais : un petit week end ou une soirée chez papy et mamy peut vous aider à vous ressourcer et à retrouver votre enfant dans de meilleures dispositions. Vous pouvez aussi lui expliquer avec des mots simples sans rentrer dans les détails (un enfant n’a pas besoin de tout savoir !) que vous traversez un moment difficile et stressant. Essayez aussi de trouver un petit moment réservé à votre enfant : emmenez-le au manège, au parc, à la bibliothèque, ou bien faites un jeu avec lui, un petit moment qui ne devra pas être perturbé par le téléphone portable ! Votre enfant acceptera d’autant mieux de vous laisser gérer votre quotidien s’il sait qu’un moment lui sera réservé (attention, ce qui est promis doit être tenu !)

* Après avoir exercé pendant 18 ans dans les structures d’accueil d’enfants de moins de 6 ans d’abord comme Auxiliaire de puériculture, puis comme Educatrice de jeunes enfants, Sophie Gréard est maintenant responsable du domaine Petite Enfance de Delta Trajectoires, formations.

Delta Trajectoires est une société coopérative et participative spécialisée dans la formation et l'accompagnement. Engagé dans l'Education et l'Orientation tout au long de la vie. Au sein de Delta Trajectoires, Delta "Petite Enfance" propose des formations pour les personnes travaillant auprès d’enfants de moins de 6 ans.

 

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

C'est trop génial !

c-est-trop-genial-1   Plus de 100 créations incroyables pour les enfants de 6 à 10 ans. Un livre qu'on vous recommande : il est signé par la créatrice de Petitestetes.com !

Paroles: Une fourmi m'a piqué la main

une fourmi   Les paroles de la comptine Une fourmi m'a piqué la main à imprimer puis à réinventer!

Les premières aventures du roi Arthur

aventures roi arthur   Partez la découverte de la légende du Roi Arthur.