En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
mediation familiale

Où trouver une adresse de médiation familiale ?
Deux fédérations nationales regroupent les différents services de médiation familiale en France (métropole et DOM-TOM).

FENAMEF
11 rue de Guyon de Guercheville
BP 10116
14204 HEROUVILLE SAINT CLAIR cedex
Tél : 02.31.46.87.87
Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.mediation-familiale.org

APMF
11 rue Beccaria
75012 PARIS
Tél : 01.43.40.29.32
Mél : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.apmf.eu






 

La médiation familiale

Lorsque les parents se séparent et/ou divorcent, il n’est pas facile de faire la part des choses et de trouver des accords concernant le devenir des enfants alors même que le couple est en pleine rupture. Pour vous aider, il existe des services de médiation familiale partout en France.

La médiation familiale : un temps d’écoute, d’échange et de négociation

La médiation est un temps d’écoute, d’échange et de négociation qui vous permet :

- d’aborder les problèmes liés à un conflit familial

- de prendre en compte de façon très concrète les besoins de chacun, notamment ceux des enfants.

Pourquoi recourir à la médiation familiale ?
La médiation familiale va vous aider à établir une communication constructive, à identifier au mieux la source du conflit, à organiser vos droits et devoirs de parents ou de grands-parents, à aborder les questions financières…

Quel est l’intérêt de la médiation familiale pour les enfants ?
Dans les situations de séparation, la médiation familiale favorise l'exercice en commun de l'autorité parentale et l'affirmation d'une responsabilité durable des parents, quelle que soit l'histoire de leur couple.
La médiation familiale a pour règle fondamentale de préserver l’enfant de toute situation qui le confronterait à des décisions non assumées par ses parents. Son intégration dans le processus de médiation suppose que les parents aient déjà convenu d’un certain nombre d’accords concernant l’organisation des conséquences de leur séparation.

A qui s’adresse la médiation familiale ?
Elle s’adresse à tous ceux qui rencontrent des difficultés de communication au sein de leur famille menant à une impasse ou au conflit.

+ Vous êtes parents séparés ou divorcés et vous souhaitez apaiser le conflit, mieux vous comprendre et trouver une solution concernant par exemple la résidence des enfants, le partage des biens ou des dépenses liées aux enfants, l’organisation des vacances, le choix de l’école, des activités périscolaires, des valeurs éducatives…

Des exemples de cas de parents qui font appel à la médiation familiale : Sylvie : « j’ai l’impression qu’il veut me faire payer le fait que je sois partie » ; Xavier : « elle ne comprend pas que pour moi aussi, c’est très dur de ne pas voir les enfants » ; Martine : « il ne s’est jamais occupé des enfants, j’ai peur qu’il ne sache pas comment faire… », Christine : « mon ex-conjoint n’est pas français, je crains qu’il veuille retourner vivre dans son pays avec les enfants » ; Marc : « elle dit aux enfants que je les ai abandonnés… » ; Sébastien : « je suis obligé de prendre mes vacances en août, comment allons nous nous entendre ? » ; Sophie : « Passer Noël sans mes enfants, c’est impensable ! » ; Céline : « le père de Maxime veut qu’il pratique le foot mais moi, je n’ai pas les moyens de payer ».

+ Vous êtes grands-parents et vous souhaitez garder un lien avec vos petits-enfants, rétablir une communication positive avec vos enfants et beaux-enfants… Jean et Michèle : « Même si nous ne nous entendons plus avec notre fille, nous voulons transmettre quelque chose à nos petits-enfants » ; Jocelyne et Pierre : « nous voyons bien que notre belle-fille a peur que nous ne nous occupions pas bien de ses enfants » ; Anne et André : « nous avons perdu notre enfant mais voulons rester en lien avec son conjoint et ses enfants ».

+ Vous êtes enfants de parents séparés ou divorcés et vous souhaitez exprimer vos besoins quant à votre nouvelle organisation de vie. Martin : « Lorsqu’il y a un changement de programme, je préfère que mes parents s’arrangent directement entre eux » ; Juliette : «  j’aimerais que papa et maman fassent l’effort de se réunir avec moi une fois dans l’année » ; Ethan : « j’aime beaucoup la nouvelle compagne de papa, mais j’aimerais passer des moments seul à seul avec lui » ; Léo :« je veux partager des moments avec mes demi-frères et sœurs » ; Camille :« je ne sais jamais qui vient me chercher à la sortie de l’école » ; Augustin : « j’en ai marre qu’ils se disputent, j’ai l’impression que c’est de ma faute… »




   
A découvrir sur Petitestetes.com

Le petit pot d'Alfred

livre petit pot alfred   Un livre pour aborder la propreté avec son enfant.

Parc aux oiseaux - Villars-les-Dombes

parc oiseaux dombes   Un tour du monde à vol d'oiseaux.

Paroles: Oh l'escargot

oh l'escargot   Pour chanter cette drôle de petite bête: les paroles de la comptine à imprimer!