En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
salaries parents







 

Ces entreprises qui bichonnent les salariés-parents

Petitestetes.com a rencontré Alexia de Bernardy, la créatrice de Filapi, un centre de loisirs privé d’entreprise conçu pour permettre aux enfants scolarisés de trouver une deuxième maison et aux parents de partir travailler sereinement. Elle évoque les entreprises qui prennent en compte les salariés parents.

Comment concilier vie professionnelle et vie familiale ?

Concilier son métier et sa vie de famille est particulièrement difficile, en particulier pour les femmes. Certaines font le constat que « travailler n’est pas rentable » quand il faut financer un mode de garde. Le choix de rester à la maison n’est pas toujours volontaire pour les femmes, pour l’entreprise ces départs représentent une perte de savoir-faire dommageable. Celles qui travaillent ne sont sereines que quand elles sont sûres de leur mode de garde. Dans le cas contraire, elles doivent régulièrement faire face à des problèmes et jongler avec des solutions de garde alternatives à la dernière minute.

Comment fidéliser les parents salariés ?

Les entreprises souhaitent attirer et fidéliser les bons profils et les rendre plus efficaces. Dans tous les cas, elles constatent que pour retenir un salarié, un plan de carrière ne suffit plus, les trentenaires recherchent désormais une entreprise reconnaissante qui les bichonnent, leur proposent des services concrets et utiles dans leur quotidien et tant que possible une entreprise qui a une image socialement responsable. Les DRH commencent donc à plancher sur le sujet. Pour 64% des salariés l’importance de l’existence d’un mode de garde en entreprise est capital dans la décision d’y travailler ou non (Human Ressources, septembre 2008).

Est-il possible de faire rimer parentalité et entreprise ?

Oui bien sûr ! Jusqu’ici les entreprises s’occupaient principalement des bébés en mettant en place des crèches d’entreprise. D’autres ont signé la Charte de la Parentalité en Entreprise (Alstom, Areva, Axa, Carrefour, Orange, SFR, Bouygues, PSA, Total, La Poste...), mettant à disposition un pédiatre pour répondre aux questions des parents, proposant des horaires sur-mesure pour les femmes enceintes, subventionnant des Chèques Emploi Services Universels, travaillant sur le retour de congés maternité, aidant les familles mono-parentales…

Ces entreprises ont compris qu’un bon équilibre famille-travail réduit l'absentéisme, favorise le bien-être et réduit le stress des parents actifs, tout en améliorant la productivité et la performance.

Après les crèches d’entreprises, il faut aussi penser aux enfants scolarisés…

En effet, pour les parents salariés, la garde des enfants reste un casse-tête une fois les enfants scolarisés. Il y a 3 fois plus de salariés ayant des enfants de 3-10 ans que des bébés, ceux-ci sont tout autant angoissés et partent la boule au ventre travailler. La dernière innovation sociale est le concept de Centre de Loisirs d’Entreprise 3-10 ans. Sortie d’école, suivi scolaire, mercredis, vacances scolaires…

C’est dans ce contexte que nous avons créé Filapi. Conçu comme une deuxième maison, les enfants vont apprendre et s’amuser entre copains dans une structure confortable « comme à la maison », à l’année ou en dépannage, tous les jours jusqu’à 20h, les parents sont donc sereins pendant 8 ans de la vie de leur enfant.

La vie des parents salariés est donc simplifiée, pour les enfants c’est du bonheur. Pour les entreprises, le service fait des heureux parmi les salariés et le pari est donc gagné.

Quels types de partenariats avez-vous monté ?

Nous travaillons notamment avec la société CALYON, qui achète des places chez Filapi pour ses salariés depuis 18 mois. Les retours sont très positifs : l’ambiance familiale doublée d’équipes professionnelles et artistiques sont particulièrement appréciées. Un salarié-papa de CALYON témoigne :  « Je suis extrêmement fier que mon entreprise propose ce service (…) Malgré le trajet les enfants sont détendus car ils passent une très bonne journée. »

Pour en savoir plus
www.filapi.com





 
 
     
A découvrir sur Petitestetes.com

Comptine La galette à écouter

la galette a ecouter   La comptine à écouter et à chanter avant de couper la galette des rois!

Comprendre l'agressivité du jeune enfant

agressivite enfant   Comment faire face aux situations de crise et aider son enfant à apprivoiser son agressivité.

Bricolage de poule

bricolage de poule   Une poule en papier à découper et décorer pour préparer les fêtes de Pâques...