En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
dossier noel 1  

Noël

Jouer
 
   
classe-double-niveau-1

 

 
 

Classe à double niveau

Le double niveau est une pratique assez répandue dans les écoles mais qui a tendance à inquiéter les parents des enfants concernés. Petitestetes.com a donc échangé avec enseignants et parents pour faire le point sur les classes à double niveau et rassurer les parents.

Pourquoi des classes à double niveau ?

Une classe à double niveau regroupe comme son nom l'indique des élèves de deux niveaux différents. Par exemple, CP/CE1 ou CM1/CM2. L'objectif de ces classes est de répondre à un problème d'effectifs. Dans les zones rurales, le double voir le triple niveau est fréquent.

Dans certains cas, l'instauration de classes double niveau intervient pour des raisons d'ordre pédagogiques.

Est-ce que mon enfant va régresser en double niveau ?

La crainte principale des parents est généralement que les enfants scolarisés en double niveau finissent par végéter, voire régresser au cours de l'année. C'est une inquiétude souvent présente chez les parents d'enfants dans le niveau supérieur d'une classe double niveau. Sylvie, maman de trois enfants dont deux ont été scolarisés en double niveau, nous avoue : « j'étais plutôt contre au départ, mais ça s'est toujours bien passé. Les enfants ont des capacités d'adaptation que n'ont pas les adultes ». Muriel, dont les deux filles ont été scolarisées en classe triple niveau nous raconte : « l'enseignante nous a expliqué son mode de fonctionnement avec trois niveaux différents et nous a rassurés sur le fait que les choses se passaient bien et que chaque enfant y trouvait son compte. Et c'était vrai ! »

Un enseignement identique mais plus individualisé

En niveau supérieur

Dans les niveaux supérieurs (par exemple les CE2 au sein d'une classe CE1/CE2), les élèves suivent les mêmes enseignements que les élèves des classes simples. Mais ils bénéficient des avantages d'un groupe plus restreint, les classes double niveau comptant généralement moins d'élèves que les classes simples. « L'enseignant peut alors faire un travail plus individualisé, aller plus loin dans les apprentissages, et être plus réactif s'il note des difficultés qu'avec une classe de 28 » explique Dominique, enseignante en classe de maternelle.
Pour les « bons élèves », c'est l'occasion d'approfondir certains enseignements tout en développant leur autonomie. Pour les « élèves en difficulté », être dans un niveau supérieur permet de retravailler ponctuellement des apprentissages mal acquis avec le niveau du dessous.

En niveau inférieur

Pour les élèves des niveaux inférieurs, les « élèves en difficulté » bénéficient de la même manière d'un enseignement plus individualisé ainsi que de la présence et de l'aide de camarades plus âgés. Les « bons élèves » ne se reposent pas non plus sur leurs lauriers mais peuvent encore progresser en suivant certains enseignements avec la classe d'au-dessus en fonction des apprentissages déjà acquis.

 
     

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Recette Grissini au chocolat

recette grissini chocolat   Une recette rigolote de grissinis au chocolat à préparer et grignoter avec les enfants.

Land art en montagne

land-art-1   Créer avec et dans la nature avec les enfants en s’initiant au land art en famille.

Jeu de Yams

jeu yams   Un jeu de dé facile à réaliser pour jouer au yams avec les enfants...