En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
dossier noel 1  

Noël

Jouer
 
   
papa-noel-1

©Chris Cleave

(vue arérienne de Papas Noël correctement déployés)

Chris Cleave est un romancier anglais qui vit à Londres avec sa femme française et ses 3 petites têtes : 2 garçons et 1 fille.
Petitestetes.com vous fait partager quelques morceaux choisis de la vie de ce papa trentenaire en publiant certaines de ses chroniques écrites chaque semaine pendant 2 ans pour The Guardian inédites en France et traduites pour Petitestetes.com.

Pour en savoir plus au sujet de Chris Cleave, rendez-vous sur :
www.chriscleave.com

Papa Noël sent vraiment pas bon

Une chronique de Chris Cleave 

Décorez vos entrées1, amis parents et éducateurs, car nous sommes au seuil du mois de Décembre – cet heureux mois où Dieu a envoyé son fils unique pour aider les commerçants en difficulté à vendre “Mon Coussin secret” d’Hannah Montana avec hauts parleurs MP3 intégrés.
A vous le vin enchanteur ! A vous les lumières chaleureuses ! A vous les experts de soupirer et demander si tout ça est bien le but de la saison des fêtes. Il y a à coup sûr un peu trop de réel esprit de Noël dans nos courses cette année.
Pourquoi les employés de magasins devraient travailler si dur pour donner au salut son élan de popularité annuel auprès des enfants ? Ou ai-je attaché la charrue avant les boeufs ?
Ne m’en voulez pas d’être confus et anxieux. J’ai vu 5 Papas Noël différents en l’espace de quatre minutes cette semaine, et je commence juste maintenant à suspecter qu’aucun d’eux n’était le vrai Père Noël.

A mon époque, je le jure, les faux Pères Noël respectaient un code d’honneur. Au minimum, ils maintenaient une séparation discrète. Quand un Père Noël s’égarait dans la ligne de mire d’un autre, il incombait au plus faible des deux – le Père Noël secondaire – de faire marche arrière. Côté parents, le “deal” consistait à déposer avec application une part de Mince pie2 et une bouteille de Guinness devant le sapin la nuit de Noël, et, en contre-partie, les Pères Noël de la nation s’arrangeaient pour qu’aucun enfant ne puisse assister à la relève de 2 d’entre eux au moment du changement d’équipe devant la grotte de John Lewis3.
Hélas, il est facile de voir ce qui a changé. Il y a longtemps, les jouets des enfants étaient modestes et simples à fabriquer. Au Pôle Nord, les lutins avaient l’habitude de bricoler des trains et des cordes à sauter avec relativement peu de supervision, laissant le Père Noël libre de former ses sosies des grandes avenues du monde Chrétien.
De nos jours, le Joyeux Drille a vu ce travail remplacé par la supervision de la production du téléphone à clapet lecteur de musique numérique de High School Musical, ce qui laisse ses pauvres suppléants sans formation ni sélection. Celui que nous avons vu cette semaine était certainement passé entre les mailles du filet. Il puait la bière, les pastilles à la menthe et le déodorant “Lynx Unlimited”. Alors qu’il était en train de faire sauter sur ses genoux notre petit de deux ans – chose qu’il fit si vigoureusement que le petit bonhomme rebondissait comme un ballon de foot lors d’une séance de jonglage – le Père Noël s’arrêta pour répondre à son téléphone.. “Ouais Jamie, t’es où ? Viens ici, ton tour a commencé voilà déjà dix minutes, d’ac ? Ouais, je suis avec un gosse en ce moment. Ouais, un petit rouquin.” Et ils disent que la magie de Noël a disparu...

Le Papa Noël qui sent vraiment pas bon, comme l’appelle notre petit de deux ans, fait déjà partie du folklore familial. Et pourtant un parfum de suspicion est resté.
Notre grand de cinq ans, qui d’habitude a plutôt un esprit crédule, a commencé à poser pleins de questions à propos de Noël. “Existe-il vraiment un vrai Père Noël?” Eh bien, il y en a un, bien sûr. “Où vit-il vraiment pour de vrai ?” Au Pôle Nord, et oui, c’est bien plus loin que Londres. “Et est-ce que le petit enfant Jésus existe ?” Mieux vaut demander à ta Maman. “Mais où vit-il vraiment pour de vrai?”
Nous devons tous répondre selon l’enseignement que nous avons reçu, mais c’est bien ça la vulnérabilité de Noël – une fois que vous avez mis la main sur un bout de la guirlande et que vous avez commencé à tirer, tout peut rapidement s’effilocher à la manière d’un des fils des collants de Rudolph, le renne au nez rouge.

Et du coup, pendant les trois semaines suivantes, tranquillement, héroïquement, les parents à travers tout le pays devront s’évertuer à reconstituer l’histoire, comme ils font chaque année: un sapin de Noël, une guirlande électrique, une crèche, un jeu de lumière qui clignote, un chant de Noël aux chandelles à la fois. Nous construisons une bulle autour de nos enfants et la gardons intacte tant que nous y arrivons, et nous le faisons parce qu’il n’y a pas vraiment de choses aussi agréables que de voir les enfants si excités par Noël.

Adultes qui entretenez la magie : je vous salue.

Et Papa Noël, si je suis très gentil cette année, s’il vous plaît, permettez-moi de ne voir qu’un seul d’entre vous à la fois.

 

1 "Deck the halls" traduit ici par "décorez vos entrées" est un chant de Noël traditionnel.
Equivalent en France d’une part de buche et d’un vin chaud.
3 Grand magasin.

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Recette blanquette de veau

recette blanquette veau   Une recette de blanquette de veau facile à préparer pour un succès garanti

Le feuilleton d'Hermès

feuilleton d'hermes   La mythologie grecque en cent épisodes

Ma vallée

ma vallee   Un des classiques de Claude Ponti