Retour à l'accueil
Jouer
 
   
lire et raconter des histoires en classe

 

 

Lire et raconter des histoires en classe

Les contes et les histoires occupent une place importante à l’école, ils permettent les premières rencontres de l’enfant avec le patrimoine littéraire. Ils sont un support essentiel pour permettre aux élèves d’accéder à la compréhension de récits et à la maîtrise de la langue.

Pour aborder la lecture de textes issus du patrimoine oral et écrit, voici plusieurs pistes basées sur l’expérience d’enseignants, de bibliothécaires et d’orthophonistes.

Se préparer à lire ou raconter une histoire

Avant de lire ou raconter, il faut commencer par choisir une histoire. Quel que soit l’objectif (conte à exploiter pour les apprentissages scolaires, lecture découverte ou plaisir…), prenez le temps de choisir une histoire, un livre qui vous plait. Pascale, bibliothécaire insiste sur l’importance de prendre du plaisir à raconter.

Lire ou raconter une histoire à l’école nécessite une préparation avec plusieurs lectures à voix haute au préalable pour trouver la respiration du texte :

  • les accélérations,
  • les ralentissements,
  • les pauses qui peuvent rendre le texte plus clair,
  • mais aussi pour savoir à quel moment tourner la page…

Les questions à se poser avant la lecture

  • Mettre le ton et préparer sa lecture ne signifient pas systématiquement "jouer" le texte en mettant un ton trop prononcé. Choisir la neutralité permet de laisser à chaque enfant le soin de s’approprier le récit.
  • Rester fidèle au texte permet de respecter l’auteur mais aussi à l’enfant de s’y retrouver si vous êtes appelé à lire l'histoire plusieurs fois.
  • S'approprier l'objet livre en le manipulant notamment s’il s’agit d’un livre avec des images (album ou un livre de conte illustré…) pour savoir comment s’installer pour lire ou raconter.
  • Analyser les images permet souvent d’approfondir la lecture, de comprendre le sous texte, d’autres messages qu’ont voulu faire passer l’auteur et l’illustrateur.

Pendant la lecture

Le temps de la lecture ou le moment où on raconte peut varier selon l’objectif qu’on fixe à cette lecture mais aussi en fonction du niveau des élèves auxquels on s’adresse.

Isabelle, enseignante en cycle 1, souligne: « en petite section, les histoires sont rarement racontées en classe entière, ce qui permet une meilleure concentration des élèves. »

Carole, enseignante en grande section, explique : « la lecture d’album se fait le plus souvent en classe entière au « coin regroupement ». Il arrive que les histoires soient plutôt lues à un petit groupe de 6/7 enfants s’il y a une nécessité d’interaction importante avec les enfants. Il est en effet difficile de faire parler les enfants en grand groupe.

Elsa, professeur de français explique : « Pendant ma lecture, j'aime regarder les élèves (un simple coup d'œil sans interrompre la lecture) pour voir si le texte les prend : s'ils le subissent ou au contraire s'ils entrent dans l'histoire. J'aime aussi juste entendre des petites réactions d'étonnement, d'amusement, de colère ou de dégoût.
Je m’interromps parfois pour leur demander ce qu'ils ont compris ou ce qu'ils ne comprennent pas... mais pas trop souvent pour que le fil ne soit pas coupé.»

 
A découvrir sur Petitestetes.com

Coloriage carnaval

coloriage carnaval fou   Les plus beaux coloriages de carnaval et mardi gras sont sur Petitestetes.com!

Parc aux oiseaux - Villars-les-Dombes

parc oiseaux dombes   Un tour du monde à vol d'oiseaux.
Ce site est commercialisé par :