En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
devoirs

"Les parents sont souvent demandeurs en ce qui concerne les devoirs. Si on ne donne pas de devoirs, ils nous font des remarques." Anne-Cécile, enseignante


A découvrir aussi
10-trucs-devoirs-1 10 trucs pour faciliter les devoirs



Les devoirs après l'école

Des quelques mots à relire pour un élève en CP à l’exposé de l’élève de CM2, comment accompagner son enfant dans ses devoirs à la maison ? Petitestetes.com a recueilli les témoignages de Catherine et Virginie, enseignantes…

Pourquoi les enfants ont-ils des devoirs ?

Les consignes du Ministère de l’Education Nationale sont claires : « A la sortie de l'école, le travail donné par les maîtres aux élèves se limite à un travail oral ou des leçons à apprendre. » 
Sur le terrain, les enseignants ne se limitent pas toujours à un travail oral. Virginie explique : « Les devoirs sont une consolidation. Il ne s’agit pas d’entamer un nouvel apprentissage ou de donner un exercice avec une consigne nouvelle. Dans les textes, normalement, on ne devrait pas donner d’exercices, il nous arrive toutefois de le faire quand la consigne est identique à celle déjà donnée en classe… ». 
Pour les parents, les devoirs permettent de suivre la scolarité de leur enfant, de connaître ses points forts et ses points faibles, de savoir dans quels domaines il a besoin d’un petit coup de pouce et reconnaître ses compétences dans les domaines qu’il maîtrise bien. 

Quelle technique pour bien connaître une leçon ?
Virginie explique : « Cela dépend des enfants. Il faut privilégier la lecture à haute voix pour les auditifs, la photographie du texte pour les visuels, la copie pour ceux dont la mémoire passe par l’écrit. ». L’idéal est de trouver la ou les techniques qui fonctionnent pour votre enfant. Elles diffèrent d’un enfant à un autre, de même, n’appliquez pas nécessairement ce qui fonctionne pour vous…
Bien sûr pour les conjugaisons, l’oral ne suffit pas (à moins de mentionner les terminaisons des verbes).

Pour ou contre le par cœur?
Virginie estime que la question du par cœur n’est pas un combat d’arrière garde : « Pour certains enfants, il est plus facile d’apprendre une leçon ou une méthode (par exemple celle de l’addition) par cœur. Savoir reformuler une leçon n’est pas évident, tous les enfants ne sont pas capables de le faire. Un enfant qui apprend une leçon par cœur n’a pas besoin de la reformuler, il peut s’appuyer sur ce qu’il a appris… »
Le par cœur ne suffit pas, au préalable, il est nécessaire de s’assurer que l’enfant a compris ce qu’il a appris par cœur, en lui demandant un exemple, en lui faisant faire un mini-exercice, en lui posant des questions… 

Les devoirs ce n’est pas l’école… 

Pour donner un côté ludique aux devoirs, Virginie propose d’utiliser une ardoise (par exemple pour les tables de multiplication, les conjugaisons ou le vocabulaire…), elle insiste sur l’importance de donner une forme non contraignante aux exercices faits pendant les devoirs  : « il n’est pas nécessaire d’écrire sur des lignes, de bien écrire… De même, il existe des jeux de conjugaison ou de calculs sur l’ordinateur qui permettent aux enfants d’apprendre de manière plus ludique. Cela fonctionne particulièrement bien avec les enfants qui rencontrent des difficultés. »

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Randonnée Hautes Alpes - Dormillouse

randonnee hautes alpes dormillouse   Une petite randonnée pour découvrir un village haut perché dans les Alpes.

Mousse de betterave rouge

mousse-betterave   Une entrée surprenante par sa couleur et sa légèreté qu'on prendrait presque pour un dessert !

Chasse aux oeufs

chasse aux oeufs   Pour Pâques, organisez chez vous votre propre chasse aux oeufs.