En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
oral-1







 

Prendre confiance à l'oral

Quelques trucs pour réussir ses présentations orales

Voici quelques trucs qui permettent de réussir ses présentations et gagner en sérénité pour se prêter à l’exercice des présentations orales.

Préparer un oral, en amont :

  • Préparer son intervention et bien savoir quel est son objectif : que veut-on que l’auditoire retienne absolument ?

  • Préparer son exposé en utilisant éventuellement un bristol reprenant le plan global qui sera utilisé pendant la présentation.

  • Soigner en particulier l'introduction pour capter l'attention de l'auditoire : une accroche, l'annonce du plan...

  • Préparer éventuellement un support qui soutient l’exposé : des photos, une présentation powerpoint, des objets...
  • S’entraîner devant un public acquis qui donnera des retours précieux pour améliorer sa présentation. Les répétitions générales en théâtre sont des mises en situation réelles incontournables pour finaliser la préparation des acteurs.

  • Se remémorer ses bonnes expériences passées pour gagner en confiance.

  • S’entraîner à articuler ce qui aidera à s’affirmer et être bien clair. On peut, à la manière des journalistes, s’entrainer quelques minutes avant la présentation en débitant des vire-langues un crayon positionné en travers de la bouche.

Pendant la présentation orale :

  • Se stabiliser en adoptant la technique du baobab : être droit et tonique dans sa verticalité sur une base solide (pieds écartés à largeur de bassin) en laissant tomber le poids du corps dans ses pieds, l’air avenant et souriant.

  • Ouvrir la gestuelle en ayant les bras placés au-dessus de la taille tournés vers l’auditoire plutôt que vers soi. Oublier ses mains en les laissant libres d’exprimer des gestes amples. Les Italiens sont les experts en la matière et on peut s’inspirer d’eux pour progresser dans le domaine.

  • Respirer régulièrement ce qui permet au cerveau d’être correctement oxygéné augmentant ainsi le potentiel vocal de 50 % et réduisant le trac d’autant. La respiration permet de ralentir le débit et les pauses permettent à l’auditoire de souffler également pour être capable de continuer à suivre l’orateur.

  • Contrôler le volume de sa voix en s’assurant que la personne la plus éloignée entend bien, en le maintenant même sur les finales de phrases et en insistant sur les mots clés. La respiration aide à garantir le bon volume.

  • Regarder l’auditoire pour prendre la température et vérifier qu’il suit, écoute, comprend et lui signifier qu’il est important (quand l’exercice s’y prête, vérifier si son auditoire a bien tout compris ou s’il a des questions) :

    • A la manière d’un laser qui parcourt l’ensemble de l’auditoire pour que tous ses membres se sentent importants
    • Tout en zoomant régulièrement sur différentes personnes pour qu’elles se sentent toutes impliquées. Dans ce cas, il faut s’arrêter 2 minutes sur chacune pour garantir que cette personne ait bien perçu qu’on la regardait.

Après la présentation orale :

  • Demander à ses amis ce qui a plu dans sa prestation et noter ce qui a bien fonctionné.

  • Noter les points d’amélioration sur lesquels on veut travailler la prochaine fois.

 
 

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Livre Le chantier en action !

le chantier en action!   Un livre documentaire qui bouge pour jouer au chantier. Les tout-petits vont adorer!

Recette de tulipe

tulipe-1   Une recette facile pour composer des coupes de fruits ou de glace : un dessert idéal pour un repas de fête.

Recette Tatin de courgettes

tatin-courgettes-1   Une tarte salée facile à réaliser avec les enfants