En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   

 

proprete enfant

«Nous avons commencé l’apprentissage de la propreté beaucoup trop tôt (à 14 mois) avec notre fille aînée. Résultat, cela a duré plus d’un an avant qu’elle ne soit réellement propre. Pour Matthieu, qui aura bientôt deux ans, nous avons décidé d’attendre le bon moment.» Nathalie, 2 enfants

+ Des livres pour en parler
Le petit pot d’Alfred
Le trône






 

L'apprentissage de la propreté chez l'enfant

Comment l’aider à devenir propre? (suite)


Ne vous fâchez pas en cas d’accident 
Cela ne ferait que le stresser et pourrait le faire régresser. Gardez toujours en tête que maîtriser la propreté est une chose difficile pour l’enfant.

Dites lui que ce n’est pas grave, qu’il fera mieux la prochaine fois.

Si vous constatez qu’il régresse, ce qui est souvent le cas, demandez-vous s’il n’y a pas une raison à cela (déménagement, arrivée d’un nouveau-né, changement de nounou, …) et expliquez-lui ce qui lui arrive pour ne pas qu’il se sente coupable. Si le problème persiste, vous pouvez alors décider avec lui d’arrêter le pot un moment et de lui remettre des couches - non pas comme une punition mais comme quelque chose qui pourra l’aider - en attendant qu’il soit à nouveau prêt.

N’en faites pas trop
Vous constatez que votre enfant progresse ? Montrez-lui que vous êtes fier de lui, félicitez-le mais n’en faites pas trop tout de même (pas de récompense, …). Souvenez-vous : devenir propre, c’est grandir…

Etablir une continuité avec la personne qui le garde
Que ce soit à la crèche ou avec une nounou, il semble préférable que l’enfant retrouve dans ce domaine une continuité avec ce qui se passe à la maison. La personne qui s’en occupe doit donc être avertie dès que l’apprentissage débutera. Parlez-lui également de votre ligne de conduite dans ce domaine : patience, calme, pas de stress, … Pour les enfants gardés en crèche, la décision est en général prise ensemble.

Couche ou pas couche ?
C’est vous qui voyez. C’est bien quand on peut supprimer les couches (l’enfant se rend tout de suite compte quand il se mouille ; le fait de ne plus porter de couche constitue pour lui une promotion…), mais ce n’est pas une obligation (notamment si l’idée d’un accident vous fait horreur). Dans ce cas, les couches-culottes que l’enfant peut enlever et remettre seul peuvent être un bon compromis. Cependant, certains enfants ont besoin qu’on leur enlève la couche pour progresser réellement. A vous de voir ce qui fonctionne le mieux pour vous et votre enfant.

 
     

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Mots cachés pour enfants

mots-caches-1   Des mots cachés pour enfants sur le thème des princesses, des chevaliers, du foot...

Recette des bagels

bagel 1   Une recette venue de New York à détourner et réinventer avec les enfants.

Recette tarte pomme sirop d'érable

recette tarte pomme sirop erable   Une bonne recette venue du Canada: une tarte aux pommes et au sirop d'érable!