En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
assistante maternelle
 


 

L'assistante maternelle

Témoignage de Sandrine, 3 enfants, assistante maternelle
« J’ai trois enfants. J’ai essayé de rechercher un travail quand mes enfants étaient petits, mais j’avais du mal à me faire embaucher, car mon mari est militaire et les employeurs que je rencontrais avaient peur car ils savaient que j’allais déménager très souvent. J’ai donc commencé à garder des enfants en même temps que les miens. Cela s’est fait très naturellement. En fait je n’aimais pas trop le métier de secrétaire que j’exerçais avant. Alors quand un collègue de mon mari m’a demandé de m’occuper de son enfant, je me suis dit pourquoi pas, j’ai demandé mon agrément et voilà…
Nous sommes ensuite partis à l’étranger, en rentrant, je ne pensais pas reprendre cette profession. J’avais du mal à me décider à trouver un autre métier, les horaires contraignants ne me convenaient pas. En fait ce sont mes enfants qui m’ont encouragée à redevenir « nounou ». J’ai donc racheté du matériel, redemandé mon agrément. Très vite, j’étais au complet. J’accueille notamment une petite puce de 4 mois qui est super et dont les parents sont adorables. Je me régale !
Le but du jeu est de seconder les parents. Je donne tout ce que je peux donner pour que ce soit au mieux, mais je peux me tromper.
Ce qui me plaît, c’est le côté familial et chaleureux, ce que je crains le plus ce sont les relations avec les parents. Si je n’ai pas retravaillé à l’extérieur c’est que j’avais peur de confier mes enfants à une inconnue. Je comprends donc bien que les parents peuvent être inquiets. En fait, c’est assez simple : si les parents se sentent bien, l’enfant se sentira bien. Le dialogue entre les parents et l’assistante maternelle est essentiel. Créer un climat de confiance est indispensable, cela permet à la maman de confier son enfant sereinement et au bébé d’être bien. L’objectif est de travailler ensemble, d’éviter la rivalité.
Ce que j’aime le moins dans les discussions avec les parents c’est tout ce qui concerne mon salaire. J’entends régulièrement que ça coûte cher, que nous faisons moins d’activités qu’à la crèche. Pour moi, le choix du mode de garde est une décision très personnelle qui ne se résume pas à ces deux aspects.
Mon rapport avec les enfants est différent de celui des parents : je suis une professionnelle. Comme toutes les assistantes maternelles agréées, j’ai suivi une formation de 60 heures. Je lis des livres…
Pour moi ce qui est important c’est de ne pas faire de différence entre mes enfants et les enfants que j’accueille. Je fais le même repas pour tout le monde. De même je tiens à ce que la règle soit la même pour tous : tout le monde prête ses jouets. Mes enfants prêtent leur jouets et je demande régulièrement aux enfants que j’accueille d’apporter un petit jouet de chez eux, un jouet qu’ils seront d’accord de prêter à mes enfants. Maintenant que mes enfants ont grandi, c’est différent. J’ai racheté des jouets pour mon travail. »

Témoignage de Françoise, assistante maternelle
"Je suis devenue Assistante maternelle, pour la première fois de ma vie, en janvier 2008, à l'âge de 65 ans après avoir suivi la formation nécessaire pour obtenir l'agrément !! Je m'occupe d'une petite fille de 5 mois qui est charmante et je suis ravie de cette situation!! Pour le moment tout se passe bien avec les parents, qui étaient au départ favorables à la crèche !!! Ma propre fille est de cet avis !!
Personnellement, je crois que pour un bébé de cet âge, l'assistante maternelle est une bonne chose, car on peut s'occuper vraiment bien du bébé !! Elle est toute seule pour le moment, car mon agrément est pour un enfant. Toutefois si les parents décident de me la laisser jusqu'à l'école j'envisage de prendre un deuxième enfant, pour que la petite ne soit pas seule !!!
J’ai l’intention de la sortir et de lui faire rencontrer d'autres enfants, soit à la bibliothèque, soit au jardin, soit dans une salle qui est réservée aux ass-mat qui viennent avec leur petits pour qu'ils puissent se connaître avant la rentrée à l'école !!
Il me semble qu'à la crèche il y a vraiment beaucoup d'enfants, c'est donc un peu fatiguant pour les petits et surtout ils attrapent toutes les petites maladies et comme on ne les prend pas quand ils sont malades, c'est un casse-tête pour les parents de trouver des solutions de "secours" !!
Je crois que beaucoup de gens se font des idées fausses sur l'ass-mat. Nous avons toujours en tête "les Thénardier". On ne fait pas ce métier pour gagner de l'argent, car on ne s'enrichit pas, loin de là, mais bien parce qu'on y trouve une satisfaction !! Du moins c'est mon cas!!" 

 
     
A découvrir sur Petitestetes.com

Recettes du monde entier

recettes monde 1   Faites le tour du monde depuis votre cuisine : des recettes des 5 continents à découvrir en famille.

Sucette fantôme

sucette-fantome-1   Un déguisement de fantôme spécial sucette : bricolage d'Halloween facile !

Coloriage pirate

coloriage pirate crochet   En vue, tous les coloriages de pirates de Petitestetes.com!