En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visites.

Retour à l'accueil
Jouer
 
   
sexe apres grossesse







Le sexe après la grossesse

Quand et comment se passe la « première fois » après la naissance d’un enfant ? Comment retrouver des relations de couple, des rapports intimes ? Nous avons recueilli les témoignages de Julie, Léa, Pauline et Valérie, qui ont 1, 2 ou 3 enfants. Elles partagent leurs expériences au sujet d’une question que nous nous posons toutes...

Le sexe après la grossesse : les premières fois

Est-ce que vous appréhendiez la « première fois » après la naissance de votre enfant ?

Léa : Après la grossesse, forcement le désir n’est pas trop là. Episiotomie, fatigue de l’allaitement, des nuits perturbées, trauma pour le père qui a participé autant que la sage femme (si ce n’est pas plus). On a mis quelques mois à reprendre nos relations, plus douces au départ car chargées de l’amour du nouveau venu. Ensuite, je dirai après 6 mois, nous avons repris notre sexualité normalement.
Au départ, j’appréhendais un peu pour l’épisiotomie... bêtement car la cicatrice se referme très vite. Mais aucune gêne physique par rapport a mon mari car il a toujours été le premier à me rassurer sur mes kilos en trop.

Julie : Non, parce qu'on avait besoin de se retrouver en tant que couple. J'ai eu l'impression d'être un peu centrée sur mon nombril pendant 9 mois et mon homme n'est pas très "touchage de ventre", murmure à l'oreille du bébé ou petite larme à l'échographie, il fait partie des mecs qui réalisent ce qui se passe au moment de l'accouchement. J'avais donc besoin de le retrouver et de me retrouver en tant que femme je crois.

A partir de quand avez-vous à nouveau fait l'amour?

Julie : 3 semaines après mais tout doucement pour cause d'épisiotomie.

Léa : 2 mois

Pauline : Après la naissance de ma fille aînée, il m'a fallu du temps avant d’avoir envie à nouveau de faire l’amour, 9 mois pour être exacte! Après ma deuxième grossesse, ça a été plus vite : seulement quelques semaines.

Quels ont été les freins à cette reprise?

Léa : L’amour quadruple vers l'enfant. C’était d'abord moi qui n’avais envie que d’être avec ma fille. Cette symbiose que donnent l’allaitement et les nuits avec le bébé. Certainement la fatigue aussi donc moins d’envie, de désir. Ensuite, il a tout simplement fallu qu’on redevienne le couple d’avant avec notre complicité, ce n’est pas évident au départ mais il faut penser à prendre du temps à deux : des restos, de sorties ...

Pauline : A la naissance d’un bébé, l’amour que l’on donne et que l’on reçoit de ce bébé (en particulier le premier) est si fort et si satisfaisant sur tous les plans, qu’on n’a plus besoin d’autre chose, on n'a plus besoin de nos maris et on n’a plus besoin de sexe. L’allaitement a été compliqué pour moi. Je n’ai pas aimé allaiter, ma poitrine est un aspect important de ma féminité, elle est pour moi et pour mon mari, et je l’associe au plaisir sexuel. Quand on allaite, ce n’est plus possible de penser comme cela. J’ai eu l’impression qu’allaiter m’enlevait une part de ma féminité. J’ai allaité pour ne pas être considérée comme une mauvaise mère, je l’ai fait pour le bien de mes enfants, mais je ne l’ai pas fait pour le plaisir maternel que ça pouvait procurer. Au bout d’un certain temps, je suis finalement redevenue moi-même et j’ai réalisé que j’avais besoin non seulement du contact avec mon bébé, mais aussi avec mon mari. J’ai réalisé que le bébé avait besoin de moi, mais mon mari aussi. Et puis après l’arrêt de l’allaitement, j’ai retrouvé ma poitrine, les hormones se sont remises en place… La peur d’avoir mal a été dépassée par mon besoin d’intimité.

Est-ce que c'était pareil qu'avant votre grossesse?

Valérie : Les rares fois où on arrive à avoir des rapports, nous sommes peut-être plus originaux qu’avant d’avoir des enfants : l’'horaire, l'endroit chez nous... Mais je suis sûre qu'on pourrait compter sur deux mains le nombre de fois où nous avons fait l'amour depuis notre deuxième (elle a 13 mois)!

Julie : Non, on se connait de mieux en mieux, on vit des moments très intimes pendant la grossesse et surtout pendant l'accouchement, je trouve qu'on gagne énormément en complicité. Une de mes amies trouve qu'elle a le vagin plus large qu'avant et qu'elle éprouve moins de plaisir, je n'ai pas ressenti ça mais en en discutant, mon compagnon m'a avoué qu'effectivement il y avait une petite différence...

Léa : Oui, même mieux car j’ai ressenti que je l’aimais encore plus grâce à notre petit être qui venait de naitre. L’enfant rapproche terriblement. Devenir une famille, voir des ressemblances avec le père, la mère, la famille, être soudés à 3, c’est tellement fort.

Une suggestion, un commentaire? se connecter ou devenir membre pour partager vos idées.

A découvrir sur Petitestetes.com

Paroles: Fais dodo, colas

fais dodo   Bercez les enfants avec les paroles de Fais dodo, Colas mon p'tit frère, à imprimer ici...

Les douzes manteaux de maman

les douzes manteaux de mamans   Un livre comme un poème

Arlequin

arlequin   Un livre à chanter pour fêter Arlequin et le carnaval!